-----------------------------------Graphiste illustratrice à La Pointe, Bouchemaine (49)

27 oct. 2011

Back to argentique seven


Au parc

   Les italiens, à droite, comme d'habitude, toujours sur le même banc. Il y en a un qui chantonne en rigolant dans une espèce de patois à l’accent roulant. Je me demande de quoi ils parlent, à force de se voir tous les jours.

Des gens courent en rond.

  Un type brun au teint très blanc fait de la guitare, tel un vampire mélomane. Deux vieilles dames ré-enroulent une pelote de laine blanche, les gestes sont précis: pas d'erreur possible. À côté, un couple avec trois enfants, le plus petit a une sorte de grenouillère bleue avec un col marin, les joues très rouges, il court avec son copain à la salopette. Le grand frère veille sur lui, il veut faire le papa. la soeur a une jupe aux motifs floraux, elle ressemble à sa mère. «Pasop!» Attention, il y a une descente. Musique du camion de glace, les gamins courent, les grands marchent.

   Trois types parlent de l'Egypte derrière, on dirait qu'ils ne sont pas d'accord. Dans un arbre, encore en bourgeons, une masse bleue, c'est sans doute un sac en plastique, mais de loin, on dirait des fleurs de lilas. Devant moi, un jeune couple passe avec des vélos, la nana marche dans une merde, elle ne s'en rend pas compte, même assise. La marque de sa bicyclette bleue argentée, c'est «cachon», mais j'ai lu «crachons»...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire